Les idées plein la tête de florette

mercredi 16 octobre 2013

Batavia

Florette dans Google a souvent comme première incidence une marque de salade sous cellophane avec laquelle je partageais déjà des racines cotentinoises. Il va me falloir rajouter une variété: Batavia!

Et oui, depuis 2 mois maintenant, nous avons filé vers le grand nord (avis aux sudistes: il y a encore plus froid et humide que la Bretagne et la Normandie, promis), puisque nous voici au royaume du vélo, du hareng, des tulipes et du café qui fait rire: les Pays-Bas!

Oui je sais, quand monsieur Florette m'a annoncé la nouvelle mutation, j'ai commencé par rire un bon coup, puis quelques mois après nous voici installés dans le Limbourg, province néerlandaise coincée entre la Belgique (flamande et wallone) et l'Allemagne. Monsieur Florette est toujours dans le même ministère mais fait un métier radicalement différent de ce qu'il faisait en France; les enfants sont scolarisés non plus dans l'école de quartier au coin de la rue, mais en structure internationale; et moi j'ai de nouveau rangé mes instruments de torture que j'avais repris en septembre dernier pour réendosser mes attributs de mère au foyer, doublés cette fois ci d'une casquette d'expatriée (un bien grand mot quand on est à 2h30 de Thalys de Paris, mais bon).

Notre adaptation se passe bien, nous restons en Europe (et plus encore en zone euro, pas de gymnastique mathématique quand je vais acheter le pain) et sommes dans de bonnes conditions matérielles et sanitaires (c'était un point important dans l'acceptation de la mutation,j'ai une petite épée de Damoclès au-dessus de ma tête, un service d'urgence était une condition sine qua non pour quitter la Bretagne)! Maintenant il y a plein de différences avec la France qui nous rappellent que nous sommes à l'étranger.

Concernant la langue, les Hollandais sont presque tous bilingues en anglais, ce qui nous facilite grandement la vie quotidienne: démarches administratives, courses, relations de voisinage... Tout se fait en anglais! Et là je me dis que les heures perdues à regarder mes séries en VO avec ou sans sous-titres n'étaient pas si perdues que cela: je parle anglais! C'est d'ailleurs devenue la langue familiale, entre la vie quotienne, le travail de monsieur et l'école anglophone des enfants (pas d'école française sur place, on a fait le choix de l'internationale anglophone, les enfants ne nous disent pas - encore- merci). Je m'essaye néanmoins au néerlandais, en faisant  appel à mes souvenirs de collège et lycée en allemand. Mais je ne désespère pas de parler correctement à notre retour dans 3 ans.

Il va donc y avoir plein de choses à raconter, entre le quotidien, les visites de ce magnifique pays, les us et coutumes des cyclistes, les bricolages pour les différentes "charities", travail ou école), et mes découvertes culinaires. Plus d'excuses pour ne pas faire de nouveaux posts.

 

Tot ziens!

 

 

 

 

Posté par idflorette à 22:52 - Commentaires [4] - Permalien [#]


lundi 21 mai 2012

Nord et Sud

Cela pourrait être un bon résumé de nos déménagements, mais c'est surtout le titre de mon énorme coup de coeur de l'année écoulée.

nord et sud livre

Nord et Sud est un roman d'Elizabeth Gaskell, romancière anglaise, écrit en 1854.

"L’héroïne est Margaret Hale, fille d’un pasteur du Sud rural qui quitte l'Eglise d'Angleterre pour des raisons de conscience et emmène sa femme et sa fille dans la ville industrielle de Milton dans le Darkshire (le Pays noir), où on lui propose un travail de professeur privé. Belle, intelligente et cultivée, mais aussi fière et réservée, Margaret découvre avec horreur l'univers âpre et brutal de la révolution industrielle où patrons et ouvriers s'affrontent dans les premières grèves organisées. Prenant le parti des pauvres dont elle admire le courage et la ténacité, et parmi lesquels elle se fait des amis, elle méprise profondément cette classe de nouveaux riches sans éducation que sont les manufacturiers, dont l'un, John Thornton, grand patron de filatures locales, devient l'élève favori et l'ami de son père. Mais, à travers épreuves et deuils, elle apprend à aimer cette ville et même John Thornton, dont elle découvre la grandeur d'âme et la générosité." Wikipedia

J'ai beaucoup aimé ce livre, qui pourrait être la rencontre de Jane Austen et d'Emile Zola. Si l'histoire de Margaret et de John fait automatiquement penser à Elizabeth Bennet et Mr Darcy, E. Gaskell développe beaucoup plus le contexte social de l'époque, ainsi qu'une belle reflexion sur les luttes que les personnages sont amenées à mener. Des luttes physiques à travers la thématique de la grève (présentée équitablement du côté des ouvriers et des patrons), mais également intérieures, avec la remise en cause des préjugés et l'acceptation de son destin.
Il y a également une belle reflexion religieuse, inhérente aux personnages, mais surtout à la personne de l'écrivain, fille et femme de pasteur.

Mais si j'ai découvert le livre, c'est surtout parce que je suis tombée sous le charme de la mini-série produite en 2004 par la BBC (j'étais en pleine monomanie period drama anglais). L'adaptation est assez fidèle, des décors et une ambiance particulièrement réussis et des acteurs excellents.J'aime particulièrement les scènes dans la manufacture, la légèreté des flocons de coton. Et j'avoue que la voix de Richard Armitage est juste, comment dire...il faut l'entendre.

 

nord et sud armitage

 

Et comme j'espère vous avoir mis l'eau à la bouche, vous pouvez directement le voir sur Youtube en vostfr (4 épisodes divisés en 6 parties, mais c'est facile de les suivre; il manque les sous-titres une quinzaine de minutes), ou aller acheter le DVD Koba en vente actuellement.
Rien que d'entendre la musique, je crois que je vais replonger! 

 

Posté par idflorette à 22:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Ressuscitée!!

Je suis désolée pour la fausse joie faite à mes fans la dernière fois, mais j'ai des excuses, promis.

Tout d'abord, que s'est-il passé depuis que notre Boulette remontait du lac? J'ai repris mon activité professionnelle, 2 jours par semaine dans un cabinet mutualiste (salariée, cela a de l'importance pour la suite), avec beaucoup d'angoisses -7 ans sans toucher un davier ou une turbine- mais je peux vous dire que dentiste, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas! Paradoxalement, il y a des chose que je réussissais mieux qu'avant, peut-être plus de recul et de maturité? Bref, un retour plutôt réussi mais avec quand même beaucoup de stress et de fatigue.

Les Boulets grandissent bien. Boulet est en CE1, élève gentil mais bien dans les nuages, il reste très joueur et plein d'imagination. Boulette en MS/GS est très scolaire et a une grande soif d'apprendre. Elle a bien trouvé sa place au sein de la fratrie après un peu de flottement. Pas du tout joueuse, mais très manuelle et appliquée, elle veut un emachine à coudre pour ses 6 ans. Boulonne reste du mini format, mais c'est une petite fille trèèèès indépendante et trèèèès têtue. C'est sympa question autonomie, mais quel caractère! Pas du tout scolaire, elle ne fait que ce qui l'intéresse. Ca promet!

Monsieur Florette est à terre, et nous apprécions de l'avoir toujours avec nous. Nous allons avoir notre 3ème été sans déménagement, ce qui nous a permis de nous investir tous les deux au sein de l'école et de la paroisse. Boulet fait du judo et du golf, et commence les louveteaux à la rentrée.

Pour en venir à ma bonne excuse du début, j'ai à vous annoncer l'arrivée récente de ..........Crohnette! Non, pas de 4ème en devenir, hélas, mais une nouvelle compagne de vie qui m'a amenée par 2 fois en chirurgie depuis février. Une première opération qui m'a délestée de 30cm d'intestin, puis après un mois de convalescence, une péritonite (non, je ne fais pas les choses à moitié, je sais). Cette fois-ci, je suis restée hospitalisée 6 semaines, avec mise en repos de l'intestin et nutrition parentérale (par perfusion). Je suis rentrée depuis une semaine en hospitalisation à domicile, avec mise en place de la nutrition la nuit, pour être libre en journée. Le comble dans tout cela, c'est que , si j'avais perdu énormément de poids, les solutions perfusées m'ont tout fait reprendre. Presque 2 mois sans manger, et je grossis! C'était bien la peine.
Autant vous dire que le boulot n'est pas à l'ordre du jour, et que j'apprécie mon statut salarié qui me permet d'être en arrêt maladie. Si j'avais été libérale, je ne sais pas si j'aurai été aussi zen.

J'ai donc à nouveau plein de temps pour lire, regarder films et séries, bloguer, et reprendre mes activités créatives en sommeil depuis un an. Pour ne pas laisser ce pauvre blog de nouveau abandonné.

IMGP3008

Posté par idflorette à 09:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 1 février 2012

Je suis vivante

A la demande générale d'une fan qui vient de découvrir non pas l'eau chaude mais internet, ce blog va jouer les phénix et renaitre de ses cendres promis.

Par contre, pas de réalisation de dames en perspective, je ne sais plus faire...

Posté par idflorette à 18:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 20 septembre 2010

Sur la route des vacances, partie 2

La suite de nos aventures (avec une chronologie aléatoire), du côté de l'Isère. Trois jours chez beau-papa, chevalier-paysan de l'an mil au lac de Paladru, avec un accueil disons...rudimentaire. Mais le bonheur d'avoir les pieds dans l'eau, un peu le stress également avec les Boulets, même si Boulette avait pris la mesure du risque

DSCF6138

L'occasion de découvrir la montagne, avec une joli randonnée dans le massif de la Chartreuse, nous sommes montés jusqu'à l'emplacement du premier monastère fondé par Saint Bruno en 1084. Des Boulets plutôt bons marcheurs, une Boulonne qui dormait dans le porte-bébé et une très belle journée d'été.

DSCF6130

Les bâtiments de l'abbaye actuelle sont du XVIIème, un joyau classique au milieu des montagnes, qui doit quand même être très impressionnant l'hiver. L'abbaye a survécu à de nombreux incendies, à 2 abandons, la bibliothèque fut par exemple transformée en porcherie, mais elle dégage une impression de sérénité.

monastere_de_la_grande_chartreuse_f

Par contre, en voyant cette photo, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que  la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat ne s'est pas faite sans une certaine "stigmatisation", un peu oubliée de nos jours... Oui les Chrétiens ont dû à l'époque accepter une certaine remise en cause de leur culture, de leur coutumes et de leur place dans la société. Entre expulsions des congrégations de leurs bâtiments, voire même du pays pour les ordres enseignants, inventaires (avec profanation des tabernacles quand même), et fichage des pratiquants, il me semble que demander que les visages soient apparents dans l'espace public ne soit pas outrancier...

expulsion_chartreux

 

 

Posté par idflorette à 14:39 - Commentaires [10] - Permalien [#]


jeudi 9 septembre 2010

Sur la route des vacances, partie 1

Histoire de vous faire découvrir un petit peu de cette France que nous avons sillonnée cet été.

Une première étape dans le Limousin, sur le chemin du retour, plus précisément à Collonges-la-Rouge, à quelques Km de Brive où nous avons dormi. nous avons seulement traversé cette région, avec le grande envie d'y retourner, et de s'y arrêter plus longuement!

                      
Cliquer pour aller sur le site de la mairie

collongesplan

 

PUBLICZONE

 

Posté par idflorette à 08:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 6 septembre 2010

Prolonger l'été...

...et profiter une dernière fois du soleil et de la plage. (On a bien fait car le trajet à l'école s'est fait sous une pluie battante ce matin:-( )

Un petit tour en famille dans le Finistère Nord, et nous voici devenus bâtisseurs de cathédrale,pêcheurs, nageurs...

DSCF6276

DSCF6280

DSCF6259_1

...un ogre aux bottes des 7 lieues

DSCF6273_1

 

Et rêver un peu...

DSCF6266

 

 

 

 

Posté par idflorette à 09:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 2 septembre 2010

Vive les vacances...

...car c'est aujourd'hui qu'elles commencent pour Florette! 
Boulet en CP avec un beau cartable T*ann's tout rouge (celui que j'ai rêvé d'avoir tout mon collège, mais que je n'ai jamais eu, celui de mon frère-10 ans de plus tout de même- étant en bon état), comme bon nombre de ses copains. Première rentrée à la grande école, une salle de classe très différente de la maternelle, et maman qui reste en bas. J'ai hâte d'être à midi.
Boulette en PS (classe de petits-moyens) chez la directrice, elle était un peu impressionnée, mais pas de soucis majeurs, et très contente de son sac à dos violet pétant (période rose à fond chez la demoiselle, ça vire au TOC).
Pour Boulonne, on attendra vendredi prochain pour la garderie, place obtenue après un été inquiet, une réforme étant prévue, mais pas très claire. Je n'ai toujours pas compris, d'autant plus que c'est monsieur Florette qui a fait le pied de grue à 7H30 devant la porte.

DSCF6254

 

Et de mon côté, on va pouvoir ressortir MAC et tissus, avec un petit détour par le fer à repasser pour les XXXXX machines qui sont faites, en cours ou à faire. Mais tout cela loin des hurlements, cavalcades et disputes. Quand je vous disais que je suis en vacances ;-)

18_avr

Juste quelques souvenirs des vrais vacances, celles qui nous ont menées du Cotentin à l'Ariège, en passant par le Lubéron, l'Isère et la Corrèze...

PS: je suis contente de vous retrouver.

 

Posté par idflorette à 11:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

vendredi 9 avril 2010

Un petit tour...

...et puis s'en va! 

Florette et la smala partent demain en Normandie. En attendant le retour des vacances, un petit aperçu des Boulets

Pause et pose après la découverte des oeufs de Pâques au square voisin.

DSCF0902

Boulonne telle qu'en elle-même, avec des cheveux partout (et encore, la capuche cache les horreurs de la guerre...)

DSCF0900

Un chevalier et une princesse au carnaval de l'école

DSCF0938

Pour le chevalier en taille 5/6 ans: pour la tunique, 2 rectangles de 50x60 (coutures NC), avec 3 trous de 25 cm, tête et bras; pour la cape, 1 rectangle de 70x80, coulisse en haut, ourlet en bas.
Les croix en feutrine sont collées au thermocollant à ourlet (j'ai pris ce que j'avais sous la main) et le gabarit est là  

DSCF0939

Pour la princesse, Antonine en 2 ans, qui tombe impeccablement, zéro retouche, si, si...une fois recoupé le patron: empiècement devant et dos replié d'1 cm sur la ligne milieu droit fil sur la couture (soit 4 cm en moins), dos et devant replié de 5cm de la même façon(soit 20 cm en moins), élastique de 16 cm pour l'épaule, 20 cm pour le bras, et le dessous de l'emmanchure froncé pour coller avec la manche. Sinon super simple à monter.

 

 

Posté par idflorette à 11:49 - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 18 février 2010

Faire entrer le printemps...

...dans la maison, et se laisser griser par l'odeur d'un oranger.

DSCF0885

Rescapé de notre déménagement, il a l'air de s'habituer à la Bretagne.

Posté par idflorette à 16:21 - Commentaires [9] - Permalien [#]